QUI VEUT SE BOUGER SAINEMENT, SANS FAIRE LE STRESSÉE BEDONNANT ? UN BILAN PLANÉTAIRE DURABLE… à quel horizon ?

C’est la « rage » au cœur que mes guides (autrefois incarnés et soucieux de ces énergies planétaires fines, sensibles…, que l’on maltraite en bureaux à lumière peu vivante des banques et des lobbies d’arme-me-MENT…) expriment leur déception…, face au refus mondial de s’obliger à des gestions fines saines rigoureuses et durables de la planète, comme cela se ferait si facilement en terrasses  entourées de talus arborées pour retenir : eaux, crues torrentielles sur toute pente alors sans érosion, humus, éviter toute sécheresse expansible, toute canicule, toute désertification…!*!*!*!

Le constat universel étant que la technologie et les peu sages ni prudents « pouvoirs » ne font pas exception sur Terre dans le sens de l’histoire des démissions successives de toutes sortes : « …à commencer par l’Atlantide ! » me souffle l’ange Platon…, insistant en soutenant que c’est spirituel d’abord et physique, en conséquences étroitement reliées  juste derrière.

« Hâte-lent-hiddeuuu’xxx » chanterait An-toi-ne ?(!)?, le médium à chemise à « fleurs »…, pas étalées sur le terrain !

Alors que…, les preuves de redressements simples et naturels sont là, visibles en chaque campagne et forêt, tels que techniquement prouvées par un expert en thermique « cimes-entières » sur http://greenjillaroo.wordpress.com…

Alors que…, l’humanité entière refuse de percevoir que le Tout planétaire est continuellement indissociable (esprit, énergies) d’avec les redressements physiques durables et sains…!

Brillante école ‘EN-GLAISE’ pensent les universitaires actuels en mal de route vraie à suivre ! (voie-oh-yeah comme jeu suie l’acte-tue-alités ?)

Jusqu’à maintenant, un seul anglais perdu en Mozambique s’est démontré vivement intéressé face aux forêts trop sèches et brûlantes…, de ce « coin » d’Afrique (bientôt plus le seul à la vitesse où progresse facilement toute désertification par feux de forêts sur pentes sèches, vite devenus incontrôlables en fonction de la dilatation de l’atmosphère brûlante comme en vent de sable… (alors qu’en saison humide, il y a de l’eau en masse, jamais conservée précieusement in situ…).

C’est parce que face à cette démission hypnotique mondiale qui ferait rougir de honte Baden Powell que nos peaux humaines se couvrent de boutons, de mélanomes, de cancer, et que nos poumons ne fonctionnent plus, les revues scientifiques alertant que l’on vit dorénavant en plus mauvaise santé, même si de plus en plus vieux !

Alors, j’explique en pages jointes (cliquer au dessus du titre de ce  blog…) que l’on peut faire tous mieux en médiumnité interactive, avec ce ‘fous-tuent’ monde (pressé… de devenir comme Mars…, la planète débarrassée il y a des milliards d’année de son atmosphère…), et de décider (ou pas, mais alors en ‘connes-naissances’ de cause) de suivre scrupuleusement sa part informationnelle douce et haute, universelle, éternellement sage, déjà en supprimant les jeux de sexes qui ne donnent que des avachis handicapés à vie, malheureux comme des pierres… à ne pas savoir se dire autrement !

POURQUOI UNE GESTION PLANÉTAIRE GLOBALE TRÈS FINE, QUASIMENT INTERACTIVE EST-ELLE  INÉVITABLE ?

Pour ceux qui veulent bien l’entendre, le voir, le ressentir, et qui acceptent de sortir de leurs jeux absurdement étroits et pénibles des viles villes (sic les dits « mobiles »…), avec les progrès de la science au niveau quantique (qui leur souffle que le TOUT est INDISSOCIABLE de nos consciences, donc de nos apprentissages à se gérer AVEC la planète), cela ne fait pas un plis qu’on peut TOUT CHANGER (même de séisme final puisque j’en ai arrêté un soudainement en février 69 au Maroc – épicentre côté Lisbonne et de force 7.2), avant qu’il ne casse tout, en criant : « C’est assez ! »

C’EST ASSEZ, donc, de feindre de croire à des jeux séparés, partiels, à court terme…, alors que les éléments eux-mêmes (d’air, d’eau, de température, de terre salie..pour des millions d’années avec le nucléaire…) NOUS PARLENT !

Il suffit de voir les chaos fluctuants au pire créés par nos consciences excessivement étroites et envieuses de fin du monde…, de catastrophes « inévitables comme les cyclones et tempêtes pas dits, affirmés atténués (comme je l’ai fait avec succès pour un début de tornade par chez moi…)…, ces croyances « du pire »que l’on s’invente…, alors forcées d’occasionner en étroite correspondance matérialisée littéralement  ensuite  les errements climatiques ponctuels style « El Niño »,  » La Niña »…, le trou d’ozone /ose on (?) au pôle sud qui n’arrête plus de s’ouvrir ou se fermer « de trop », les glaciers et banquises qui fondent…!

Comprenons-le plus vite que c’est entièrement de notre faute…, et que les  fluctuations solaires répondent également à nos consciences quand en perditions citadines virtuelles et artificielle à la folie, phobiques. Tout comme les bourses mondiales le font également pour les faillites, les crises, les manques d’emplois…, etc.

FINALITÉ DES « MATERNELLES » PLANÉTAIRES

Ce qu’il « reste » à apprendre à l’humanité entière est fort simple : Nous sommes des anges débutants la compréhension de co-création mentale courante…, et venus sur Terre (une planète infiniment bien pourvue côté Vivant qui tient, et spéciale avec ses continents qui changent en dérive douce) pour apprendre une gestion fine d’ensemble en des conditions très remuantes, difficiles.

Les espagnols, en recevant des lettres bizarres d’E.T. grands blonds de la planète Ummo (à à 14,5 années lumière dans la constellation de La Vierge / Virgo, voir www.ummo-sciences.org/) dans les années 70, déclarant avoir atterri en France au dessus de Digne en juillet 67…, nous ont révélé qu’eux ne séparaient plus la science du spirituel…!

Tout comme ils avaient également fait l’énorme erreur d’y croire en leur passé, s’occasionnant des dirigeantes les pires en terme d’excès dictatoriaux ET scientifiques…,  Ce qui provoqua pour leur monde finalement l’incarnation dans les « basses couches » esclaves de leur société décadente d’un christ (ensuite torturé et disséqué par le pouvoir, qui vit sur la table le corps, les restes disparaître soudainement, une servante de la dictateur obligée de se faire sauter avec elle, en kamikase, pour que cette folie cesse). Cela les stupéfia que nous ayons vécu cela également, presque en les mêmes circonstances abusives, il y a 2000 ans !

JOKE qui erre : ‘Heureux-se-ment’, il y a un ‘states-hiii-stie-sien’ ‘gourre-rrr’out’ aux USA, presque ‘mes-didis-hume’ mais qui n’arrive pas à pronostiquer la fin du Vite-vente sur TTT »erre… :

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/05/24/et-nate-crea-le-data_3415955_651865.html

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire